Toulouse, FRANCE





... me retrouver également sur Facebook


Traduire. To translate. Traducir. Zu übersetzen

jeudi 27 septembre 2012

Rêveries pour voir la vie en rose... des documentaires pour leçons de vie !



Quelques trucs à lire ou à voir, à entendre : des textes, des documentaires, des vidéos ou des clips comme autant de vrais bijoux trouvés dans une malle aux trésors, dans le grenier familial.

Et c'est parti pour l'édition 2012...




Pour l'édition 2012 du Festival Cinespaña qui a ouvert ses portes vendredi 28 septembre, le service de presse me signale la prochaine arrivée du réalisateur documentariste Marco Potyomkin, annoncé pour présenter son dernier long film documentaire (1h44) : " Sueños colectivos " réalisé avec un complice, Manuel Gómez Torres.   
 
Projections
  • Dimanche 30 septembre 2012 - 22h - Cinémathèque de Toulouse
  •  Mercredi 3 octobre 2012 - 20h - Cinémathèque de Toulouse




















Pendant la guerre civile, dans de nombreux villages et en particulier dans le Haut Aragon, a eu lieu l’expérience collectiviste, fondée sur la solidarité et sur l’entraide. Le peuple a collectivisé les terres, mis fin à l’exploitation et établi une répartition égalitaire. Pleins d’espoir et d’enthousiasme, il a su concevoir une société nouvelle.


Manuel Gómez Torres
 
Biographie
Né à Huesca en 1971, Manuel Gómez Torres a étudié l’Image, le Son ainsi que les Systèmes de Télécommunication et l’Informatique à Valence et à Huesca. Il a participé à de nombreux ateliers d’animation image par image à Fact d’art à Barcelone et avec le collectif La Ménagerie de Tournefeuille. Il a travaillé comme technicien du son en direct et s’est spécialisé comme technicien de scène.

Filmographie
  • 2011 : Sueños Colectivos
  • 2011 : El Baobab de piedra
  • 2009 : La Nakba permanente
  • 2007: Queridísimas familias (animation)


Marco Potyomkin  

Biographie
Après un Master en Documentaire obtenu à Valence, il étudie la réalisation cinématographique à l’ECAM (École de Cinéma et de Télévision de Madrid) puis réalisa sa thèse de Doctorat sur le régime de propriété de la terre au XIXe siècle. Il entreprend ensuite des études de Philosophie et de Lettres à l’Université de Huesca.
 
    Filmographie

    Longs-métrages :
  • 2012 : Flores en el hielo
  • 2011 : Sueños colectivos
  • 2011 : El Baobab de piedra
  • 2009 : La Nakba permanente
  • 2009 : Miradas contra el olvido: Palestina, 1948-2009
  • 2007 : Queridísimas familias (animation)
  • 2006 : Jaime en el espejo 
    Courts-métrages :
  • 2009 : El Belén
  • 2005 : La lluvia de hierro
  • 2004 : Jaime x Potionkim
  • 2004 : La lista de la compra
  • 2003 : Dembora
  • 2002 : Compañera de viaje




Dernière minute... Juin 2015.
Le documentaire " Sueños colectivos " de MarcoPotyomkin et Manuel Gómez Torres suit son bonhomme de chemin, est diffusé largement à l'étranger et recueille les approbations d'un public toujours plus nombreux, remporte divers prix dans les festivals où il est invité.
Le 2 juin 2015, il était à l'affiche du cinéma " Le Régent " de Saint-Gaudens (31), projection suivie d'un débat, avec casse-croûte et verre de l'amitié.







Voici un merveilleux documentaire de 55 minutes, diffusé aujourd'hui jeudi 27 septembre 2012, par Arte... "Rêves d'adolescents" (2009) de la réalisatrice sud-africaine, Saskia Vredeveld, née à Cape Town, ayant étudié la photographie et le cinéma à Londres, aux Pays-Bas. 
De jeunes adolescents d'Afrique du Sud nous font partager leur quotidien et la grandeur de leurs rêves... dans un pays miné par la violence mais gagné par un immense espoir autorisé par la victoire de Nelson Mandela et par la disparition de l'apartheid.
... à revoir sur Arte+7http://videos.arte.tv/fr/videos/reves-d-adolescents--6950474.html ou bien programmez son enregistrement pour sa rediffusion du 4 octobre 2012, à 08h50, toujours sur Arte...




... un autre documentaire diffusé par Arte, le 12 juin 2011 : " Nés pour danser - Only when I dance " (2008), de l'anglaise Beadie Finzi... qui n'est pas sans rappeler le film émouvant " Billy Elliot " (2000) de Stephen Daldry.
On y suit les efforts remarquables d'Irlan Santos Da Silva et d'Isabella Coracy Alves Nascimento Santos, talentueux apprentis-danseurs issus des favellas de Rio de Janeiro, désireux de faire de la danse classique leur métier sous la férule bienveillante de leur professeur Marisa Estrella au Centro de Dança Rio, d'où est issu Thiago Soares, l'actuel soliste du Royal Ballet de Londres.
Irlan Dos Santos Silva (17 ans)
et Carolina Neves Ribeiro (16 ans)
en finale du Youth America Grand Prix, 2005.
En 2005, Irlan est déjà vainqueur du Grand Prix Ballet de New York et du prestigieux concours brésilien de Joinville (l'école du théâtre Bolchoï au Brésil, où des professeurs russes forment quelques 200 danseurs au ballet classique selon la méthode Vaganova, a célèbré en 2012 son douzième anniversaire). 








© 2010 Rosalie O'Connor  -
Ballet Theatre Foundation, Inc.
En 2008, il gagnera le Prix de Lausanne et intègrera la compagnie du New York City Ballet puis, en 2010, l'American Ballet Theater II (petite classe de douze danseurs prometteurs) et se classera 7e, cette année-là, au concours d'entrée externe pour le ballet de l'Opéra de Paris... mais tout comme en 2009, aucun garçon ne sera finalement engagé.   






Depuis 2011, il poursuit sa carrière au sein du Boston Ballet dont il a rejoint le corps de ballet...

Le documentaire est encore disponible à la location (48h) ou à l'achat sur Arte VOD.
 















Pour en savoir plus, n'hésitez pas : envoyez un courrier électronique à Patrick Besset sinon flashez le "QR code" avec votre smartphone ou cliquez dessus...
 













Bulletin météorologique du jour et des suivants car un écrivain averti en vaudrait deux !




Si le temps est à l'orage, emparez-vous d'un recueil de nouvelles joyeuses, vous pourrez toujours entendre les récriminations de votre compagnon ou de votre compagne qui s'époumone dans la pièce voisine sinon votre descendance qui s'étripe à l'étage.
Si la pluie mouille le jardin, lisez des bandes dessinées, des recettes de cuisine ou des magazines automobiles afin de moins vous mortifier...
Si une éclaircie pointe à l'horizon, saisissez le bouquin abandonné l'avant-veille pour vous installer confortablement devant la vitre du salon.
Si le soleil perce au travers des nuages, prenez un des titres que je vous recommande et jetez dans les cendres de la cheminée une mèche de vos cheveux pour conjurer le mauvais sort... mais de grâce, lisez, lisez encore, lisez toujours.

Il n'y a pas que le sexe ou le travail dans la vie, pas plus qu'il n'y aurait que des bons ou des méchants autour de vous...

Vous lisez ? Un peu, beaucoup...

Créez gratuitement votre questionnaire en ligne avec SurveyMonkey.

Playing for Change : un succès planétaire !

Playing for Change est un projet musical multimédia qui met en scène des musiciens des quatre coins du monde pour diffuser un message de paix. En mars 2005, Mark Johnson, ingénieur du son et réalisateur, filme le guitariste et chanteur Roger Ridley dans les rues de Los Angeles, interprétant Stand by me. Il décide alors d'ajouter à cette même chanson d'autres musiciens dont Grandpa Elliot à la Nouvelle-Orleans avec sa voix chaude, en superposant leur interprétation à celle de Roger Ridley.

Il part alors avec son équipe à Barcelone, où il enregistre notamment Clarence Bekker sur Stand by me avant de partir pour l'Afrique du Sud, l'Inde, le Népal, le Proche Orient afin d'enrichir Stand by me et d'autres chansons créées sur ce même concept. La vidéo officielle de Stand By Me compte aujourd'hui plus de 39 millions de visites sur Youtube et Dailymotion (actualisé en 2012).

Stand by Me (Reste près de moi) est une chanson interprétée par Ben E. King alias Benjamin Earl Nelson (1938-2015), composée et écrite en 1961 par lui-même avec Jerry Leiber (1933-2011) et Mike Stoller (1933- ..).

La Fondation Playing for Change est une organisation à but non lucratif destinée au développement d'écoles de musiques à travers le monde. En 2008, une première école de musique est créée par la Fondation à Guglethu, (Ntonga Music School), dans la banlieue de Cape Town, en Afrique du Sud. En 2010 deux écoles de musiques construites et ouvertes: L'École de Musique et de Dance Bizung, à Tamalé (Ghana), L'École de Musique de Kirina (Mali). La Fondation Playing for Change développe des programmes éducatifs au Népal à Tintale (Katmandu) et au Rwanda (Intore Cultural Center) en collaboration avec d'autres organisations.
La formation musicale " The Playing For Change Band " sera en tournée à travers le monde dès février 2012. On y retrouvera Mohammed Alidu (percussions - Nord du Ghana), Clarence Bekker (voix - Pays-Bas/Surinam), Grandpas Elliot (voix/harmonica - Nouvelle-Orléans), Mermans Kenkosenki (voix/percussions - République Démocratique du Congo), Jason Tamba (guitariste - Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo) et Titi Tsira (voix - Gugulethu, township du Cap-Occidental, Afrique du Sud).

D'autres chansons sont rassemblées sur un cd/dvd produit en collaboration avec Concord Records, sorti en avril 2009 aux États-Unis. En 2010, un deuxième album sort, Playing for Change Live, qui réunit des artistes du monde entier sur scène. En 2011, un troisième album sort, "PFC 2: Songs Around The World".

Le documentaire "Playing for change : Peace trough music", (83 min) réalisé par Mark Johnson et Jonathan Walls est un voyage musical sur quatre continents qui relate la réalisation de ces chansons autour du monde, nous mène à la rencontre de musiciens de divers horizons, évoquant la réalité dans laquelle ils vivent et contemplant le pouvoir de la musique en tant que vecteur universel de paix. Le film est d'abord présenté en 2008 dans une version inachevée au Festival du Film de TriBeCa, à New York, avant d'être diffusé dans une version courte (57min), en été 2009 sur le "Public Broadcasting Service" (PBS) - réseau de télévision public à but non lucratif avec 354 stations de télévision membres aux États-Unis qui le détiennent en propriété collective. La version finale (83 min) est sortie aux États-Unis en octobre 2009 aux États-Unis en DVD en septembre 2009.


Pour vous, selon les circonstances, écrire correspond à...



. une vraie corvée qui vous pourrit la vie ? Vive le dictaphone, le téléphone sans fil et votre webcam...


. une étape obligatoire dont vous vous accommodez pour rédiger un rapport, demander une augmentation de salaire, vous plaindre d'un commerçant malhonnête ou dénoncer un voisin trop bruyant ?


. une activité archaïque, de la nostalgie au charme suranné qui vous ramène au temps de votre enfance, à l'époque des pleins et des déliés, du porte-plume, des plumes Sergent-Major et du bonnet d'âne ?


. un simple plaisir qui vous rend heureux, en maniant le verbe et la langue, afin de faire de belles phrases pour offrir de beaux voyages imaginaires à vos correspondants coincés dans la routine du quotidien ?


. une véritable drogue, vous êtes graphomane ? Pas un jour, pas une heure sans une ligne dans votre journal, sur l'écran d'un de vos ordinateurs, sur une feuille blanche, sur une page de carnet, dans la marge du journal parcouru en buvant votre café noir.


. une religion païenne ? Tous les jours, vous remerciez le ciel d'avoir permis aux sumériens des temps Anciens de vous léguer une si belle invention.

... dîtes-moi donc à quoi correspond, pour vous, le temps passé à écrire ?

Messages les plus consultés

Merci Jacquie !


Jacquie Lawson e-cards

Oser lire... en utilisant l'autre bout de la lorgnette ?!?

Région Midi-Pyrénées

UTOPIA Toulouse et Tournefeuille

Agenda du magazine Ramdam

Agenda culturel - Ville de Lausanne

Enfin libre ? Plus de temps libre pour pouvoir écrire, presque zen. Vive l'Euro Millions !




En savoir plus ?



Voici quelques destinations intéressantes, drôles parfois :

Vous cherchez un nouveau poste ? Viadeo - Offres d'emploi