Toulouse, FRANCE





... me retrouver également sur Facebook


Traduire. To translate. Traducir. Zu übersetzen

jeudi 17 avril 2014

Écrivez, on s'occupe du reste... selon Amazon.com.


Un excellent documentaire diffusé sur Arte, "Écrivez, on s'occupe du reste" de Brigitte Kleine (Allemagne, 2013, 53 min). L'adage dit à tort : " On est un con ! " car ici, on s'appelle Jeffrey Preston Bezos,
fut diplômé de l'Université de Princeton en 1986, travailla dans les milieux financiers puis créa Amazon.com en 1994. 

Le documentaire donne à voir le rêve éveillé vécu par beaucoup d'auteurs anonymes jusque là.
Il fait le point sur l'émergence de l'interface d'Amazon Kindle qui s'adressa directement aux écrivains, aux auteurs afin de leur permettre une auto-publication de leurs œuvres sous la forme numérique (format propriétaire Kindle, extension MOBI)... pour le bien-être de l'entreprise de Seatle (USA) et de ces auteurs auto-publiés, mis ainsi sur le devant de la scène, gagnant à la fois des lecteurs et des royalties à hauteur de 70 % du prix de vente de leur(s) e-book(s) lus sur des liseuses, des tablettes numériques ou des ordinateurs.

Pour le moins, l'auto-publication permet aujourd'hui une seconde chance à des auteurs refusés initialement par le monde conventionnel de l'édition.


Parfois ces mêmes éditeurs... négligents, étourdis ou suffisamment mauvais lecteurs pour avoir répondu par une fin de non recevoir lorsque le manuscrit ou le tapuscrit leur avait été soumis et voyant par la suite les chiffres de vente d'un niveau signifiant l'intérêt réel d'un public qu'ils visent, essaieront de se rattraper en proposant un contrat d'édition traditionnel à l'auteur devenu bankable. Celui-ci aura parfois la sagesse de négocier au mieux de ses propres intérêts, fort de l'audience conquise sur la Toile, grâce aux plateformes de téléchargement et de vente en ligne. 
Jeff Bezos, success story pour liseuses et tablettes Kindle.
Bizness is bizness !

Dans le monde de l'édition, la polémique sur le sujet a enflé au fur et à mesure du grignotage des parts de marché par le glouton américain, valorisé en bourse à 167 milliards de dollars américains (chiffres de 2014).

L'offre s'étoffe et grandit mois après mois... et les gouvernements s'emparent des alertes des éditeurs qui se voient évincés, menacés. La législation essaie de contrarier le prix unique du livre visant à protéger les petites librairies pour que ne disparaisse pas le réseau des librairies en province, hors des murs des grandes métropoles, au nom de la richesse de la diversité culturelle. L'Union Européenne est sur les dents...

La guerre est proclamée.

Amazon a même lancé sa propre maison d'édition papier Amazon Crossing mais on observe qu'aux USA, Amazon est boudé par les libraires qui ne référencent pas les livres de son catalogue... assurément une mesure de représailles pour le manque à gagner subi depuis plusieurs années par le secteur.

Regardez ce documentaire (en bas de page) et faîtes-vous votre propre opinion sur le sujet... n'hésitez pas à m'en dire plus !
Il vous faut espérer que la boutique ARTE commercialise ce documentaire en DVD, en VOD pour le revoir tout à loisir.
Sachez, toutefois, qu'ARTE rediffuse ce documentaire de Brigitte Kleine, "Écrivez, on s'occupe du reste", le 03 mai 2014, à 02h55. Pensez à l'enregistrer !



Présentation d'Arte
Avec le passage au numérique, le monde de l’édition est en pleine mutation. L’auto-publication sous forme d’e-books est ainsi proposée aux auteurs par la multinationale Amazon. Ce documentaire s’interroge sur l’avenir du livre et aborde les questions des droits d’auteur, du prix unique, de l’uniformisation des goûts, ou encore de la mort annoncée des petits libraires.


future.arte.tv/frEn outre, Arte future, nouvelle entité numérique d'Arte, vous propose de revoir ce documentaire sur son site Internet, il y est proposé dans cet excellent dossier ci-dessous, "en mode copié/collé"... 

Autopublication : le marché du livre chamboulé

Dernière mise à jour: 23 avril 2014.

C’est le rêve de tout écrivain amateur : retrouver son ouvrage sur les étagères des libraires. Mais cela relève souvent du parcours du combattant. Grâce à Amazon, le rêve peut désormais devenir réalité. Écrire, mettre en ligne, proposer son ouvrage au téléchargement, et tout cela dans un très court laps de temps… les écrivains amateurs peuvent désormais s’inviter dans les classements des meilleurs ventes et hisser leur ouvrage au rang de best-seller. Comment l’auto-publication sur Internet renouvelle-t-elle le marché du livre ? 


Oliver Pötzsch : pro du livre électronique


 
Olivier Pötzsch, « storyseller » et premier auteur allemand des éditions Amazon, a vendu plus de deux millions d’exemplaires, dont une majorité de livres électroniques. Ses romans historiques de la saga « Henkerstochter » raconte l’histoire de sa famille –  il descend en effet d’une famille de bourreaux bavarois.

Agnès Martin-Lugand : la fascination de l'autoédition



La jeune auteure française Agnès Martin-Lugand est devenue une « storyseller » sur la plate-forme d’autoédition d’Amazon. À présent, elle publie chez un "vrai" éditeur.
Agnès Martin-Lugand © Paolo Pizzimenti


Agnès Martin-Lugand, bientôt 35 ans, est mariée et mère de deux garçons. Elle est psychologue clinicienne de formation. Elle écrit depuis près de 4 ans, aujourd'hui elle se consacre pleinement à l'écriture. Son second roman sort le 5 juin 2014 en France aux éditions Michel Lafon. Le premier "Les gens heureux" lisent et boivent du café s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires en France, est vendu à 20 pays à l'étranger dont l'Allemagne, et une adaptation cinématographique est en préparation.

Fanfiction - où est l'écrivain ?


Vous rêviez de lire la suite de Harry Potter ? C’est possible, grâce aux fans qui écrivent de nouveaux épisodes. C’était une mode, c’est devenu un genre à part entière. Un marché en pleine expansion sur Internet. C’est de la fanfiction. Elle soulève beaucoup de questions sur le droit d’auteur et le respect des œuvres.

Le monde d'Amazon


Écrivez, on s'occupe du reste - La littérature selon Amazon

 


Avec le passage au numérique, le monde de l’édition est en pleine mutation. L’auto-publication sous forme d’e-books est ainsi proposée aux auteurs par la multinationale Amazon. Ce documentaire s’interroge sur l’avenir du livre et aborde les questions des droits d’auteur, du prix unique, de l’uniformisation des goûts, ou encore de la mort annoncée des petits libraires.

Documentaire de Brigitte Kleine (Allemagne, 2013, 53 min)

Tous droits de reproduction et de diffusion réservés © 2014 ARTE G.E.I.E.
ARTE G.E.I.E. 4, quai du chanoine Winterer CS 20035 F- 67080 Strasbourg Cedex



 


 Pour en savoir plus, n'hésitez pas : envoyez un courrier électronique à Patrick Besset sinon flashez le "QR code" avec votre smartphone ou cliquez dessus...

Bulletin météorologique du jour et des suivants car un écrivain averti en vaudrait deux !




Si le temps est à l'orage, emparez-vous d'un recueil de nouvelles joyeuses, vous pourrez toujours entendre les récriminations de votre compagnon ou de votre compagne qui s'époumone dans la pièce voisine sinon votre descendance qui s'étripe à l'étage.
Si la pluie mouille le jardin, lisez des bandes dessinées, des recettes de cuisine ou des magazines automobiles afin de moins vous mortifier...
Si une éclaircie pointe à l'horizon, saisissez le bouquin abandonné l'avant-veille pour vous installer confortablement devant la vitre du salon.
Si le soleil perce au travers des nuages, prenez un des titres que je vous recommande et jetez dans les cendres de la cheminée une mèche de vos cheveux pour conjurer le mauvais sort... mais de grâce, lisez, lisez encore, lisez toujours.

Il n'y a pas que le sexe ou le travail dans la vie, pas plus qu'il n'y aurait que des bons ou des méchants autour de vous...

Vous lisez ? Un peu, beaucoup...

Créez gratuitement votre questionnaire en ligne avec SurveyMonkey.

Playing for Change : un succès planétaire !

Playing for Change est un projet musical multimédia qui met en scène des musiciens des quatre coins du monde pour diffuser un message de paix. En mars 2005, Mark Johnson, ingénieur du son et réalisateur, filme le guitariste et chanteur Roger Ridley dans les rues de Los Angeles, interprétant Stand by me. Il décide alors d'ajouter à cette même chanson d'autres musiciens dont Grandpa Elliot à la Nouvelle-Orleans avec sa voix chaude, en superposant leur interprétation à celle de Roger Ridley.

Il part alors avec son équipe à Barcelone, où il enregistre notamment Clarence Bekker sur Stand by me avant de partir pour l'Afrique du Sud, l'Inde, le Népal, le Proche Orient afin d'enrichir Stand by me et d'autres chansons créées sur ce même concept. La vidéo officielle de Stand By Me compte aujourd'hui plus de 39 millions de visites sur Youtube et Dailymotion (actualisé en 2012).

Stand by Me (Reste près de moi) est une chanson interprétée par Ben E. King alias Benjamin Earl Nelson (1938-2015), composée et écrite en 1961 par lui-même avec Jerry Leiber (1933-2011) et Mike Stoller (1933- ..).

La Fondation Playing for Change est une organisation à but non lucratif destinée au développement d'écoles de musiques à travers le monde. En 2008, une première école de musique est créée par la Fondation à Guglethu, (Ntonga Music School), dans la banlieue de Cape Town, en Afrique du Sud. En 2010 deux écoles de musiques construites et ouvertes: L'École de Musique et de Dance Bizung, à Tamalé (Ghana), L'École de Musique de Kirina (Mali). La Fondation Playing for Change développe des programmes éducatifs au Népal à Tintale (Katmandu) et au Rwanda (Intore Cultural Center) en collaboration avec d'autres organisations.
La formation musicale " The Playing For Change Band " sera en tournée à travers le monde dès février 2012. On y retrouvera Mohammed Alidu (percussions - Nord du Ghana), Clarence Bekker (voix - Pays-Bas/Surinam), Grandpas Elliot (voix/harmonica - Nouvelle-Orléans), Mermans Kenkosenki (voix/percussions - République Démocratique du Congo), Jason Tamba (guitariste - Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo) et Titi Tsira (voix - Gugulethu, township du Cap-Occidental, Afrique du Sud).

D'autres chansons sont rassemblées sur un cd/dvd produit en collaboration avec Concord Records, sorti en avril 2009 aux États-Unis. En 2010, un deuxième album sort, Playing for Change Live, qui réunit des artistes du monde entier sur scène. En 2011, un troisième album sort, "PFC 2: Songs Around The World".

Le documentaire "Playing for change : Peace trough music", (83 min) réalisé par Mark Johnson et Jonathan Walls est un voyage musical sur quatre continents qui relate la réalisation de ces chansons autour du monde, nous mène à la rencontre de musiciens de divers horizons, évoquant la réalité dans laquelle ils vivent et contemplant le pouvoir de la musique en tant que vecteur universel de paix. Le film est d'abord présenté en 2008 dans une version inachevée au Festival du Film de TriBeCa, à New York, avant d'être diffusé dans une version courte (57min), en été 2009 sur le "Public Broadcasting Service" (PBS) - réseau de télévision public à but non lucratif avec 354 stations de télévision membres aux États-Unis qui le détiennent en propriété collective. La version finale (83 min) est sortie aux États-Unis en octobre 2009 aux États-Unis en DVD en septembre 2009.


Pour vous, selon les circonstances, écrire correspond à...



. une vraie corvée qui vous pourrit la vie ? Vive le dictaphone, le téléphone sans fil et votre webcam...


. une étape obligatoire dont vous vous accommodez pour rédiger un rapport, demander une augmentation de salaire, vous plaindre d'un commerçant malhonnête ou dénoncer un voisin trop bruyant ?


. une activité archaïque, de la nostalgie au charme suranné qui vous ramène au temps de votre enfance, à l'époque des pleins et des déliés, du porte-plume, des plumes Sergent-Major et du bonnet d'âne ?


. un simple plaisir qui vous rend heureux, en maniant le verbe et la langue, afin de faire de belles phrases pour offrir de beaux voyages imaginaires à vos correspondants coincés dans la routine du quotidien ?


. une véritable drogue, vous êtes graphomane ? Pas un jour, pas une heure sans une ligne dans votre journal, sur l'écran d'un de vos ordinateurs, sur une feuille blanche, sur une page de carnet, dans la marge du journal parcouru en buvant votre café noir.


. une religion païenne ? Tous les jours, vous remerciez le ciel d'avoir permis aux sumériens des temps Anciens de vous léguer une si belle invention.

... dîtes-moi donc à quoi correspond, pour vous, le temps passé à écrire ?

Messages les plus consultés

Merci Jacquie !


Jacquie Lawson e-cards

Oser lire... en utilisant l'autre bout de la lorgnette ?!?

Région Midi-Pyrénées

UTOPIA Toulouse et Tournefeuille

Agenda du magazine Ramdam

Agenda culturel - Ville de Lausanne

Enfin libre ? Plus de temps libre pour pouvoir écrire, presque zen. Vive l'Euro Millions !




En savoir plus ?



Voici quelques destinations intéressantes, drôles parfois :

Vous cherchez un nouveau poste ? Viadeo - Offres d'emploi