Toulouse, FRANCE





... me retrouver également sur Facebook


Traduire. To translate. Traducir. Zu übersetzen

jeudi 2 août 2012

Ces super-héros qui hantent notre imaginaire, ces héraults post-modernes qui nous exaltent... nous aident à accepter notre condition humaine si modeste de vrais moldus.



Avant que ne déferle la Batmania

Super-héros et bande dessinée *



* article publié le mercredi 6 septembre 1989, dans le quotidien régional «Le Journal de Toulouse ».





Il est une maison d'édition dont peu connaissent le nom mais dont beaucoup ont lu la production dans le domaine de la bande dessinée : les « Éditions Lug » devenues depuis peu la Sémic France.
Lug, pour évoquer le dieu-lumière des Gaulois et Lugdanum, l'ancien nom de Lyon. Les éditions Lug étaient de fait lyonnaises. Elles s'étaient et sont toujours spécialisées dans quatre genres qui font le bonheur des jeunes d'aujourd'hui et ont fait celui de ces mêmes jeunes que nous fûmes hier... Le western, la jungle, le comique et les Super-Héros.

Retour en arrière



Le 15 septembre 1950 (grande date dans l'histoire de la bande dessinée en France) sortait « Plutos » - rappelez-vous ! Un mensuel format 18 x 24 qui allait accueillir les tribulations de Tex le Ranger, de Blek le Roc. Suivait deux ans après « Pipo », dans un élan comique avec des héros italiens : Pipo (Cucciolo), Concombre (Beppe) et Elastoc (Tiramolla). En 1954, « Plutos » était remplacé par « Pampa » en format 16 x 21. Paraissait à la même époque « Fox », un mensuel consacré au western.

1955 voyait le retour de « Rodéo », qui englobera Tex avec les aventures de Miki le Ranger, aujourd'hui le doyen de la maison. Cette même année sortaient, en mars : « Pim Pam Poum » dont vous connaissaient sans nul doute les personnages iconoclastes, en juin : « Kiwi » avec le Petit Trappeur, le splendide trio du grand Blek le Roc, Roddy l'espiègle et l'huluberlu Dr Occultis... scenari superbes  d'action, dramatiques et comiques qui ont enchanté et enchantent encore les jeunes. Succès sans précédents !

Ce personnage de Blek le Roc sera décliné et son studio de création inventera Cap'tain Swing, publié en 1966 chez les concurrents d'à côté. Les éditions « Aventures & Voyages » hébergeront plus tard le fameux Zagor - l'Esprit à la Hache...


En 1956 sortait « Davy Crockett », devenu ultérieurement « Hondo ». En 1957, courte existence du titre « Jeunesse Sélection ». L'année 1958 voyait la naissance de « Nevada », bimensuel et l'année suivante celles de « Flambo », Spécial Kiwi » et « Spécial Pipo ».


Les éditions Lug ont connu un succès grandissant avec d'autres titres... « Yuma » en 1962, « Zembla » en 1963, un vrai triomphe (son cousin Akim existe chez Aventures & Voyages), « Ombrax » en 1966 avec un succès mitigé puis bien vite apparaissait qui reprenait des scénari d'anciennes séries...
Début février 1969, c'est la grande surprise avec la sortie de « Fantask ». Hélas ! Court plaisir car la censure de l'époque tue l'oiseau dans l’œuf...

Enfin, le 5 janvier 1970, apparait le genre Fantastique qui explose avec le mensuel « Strange », singulier avec son courrier des lecteurs et sa formidable bourse d'échanges.





« Marvel », lui, mourra trop vite... Dès lors, nous voyons s'installer dans l'univers imaginaire des adolescents le royaume des super-héros d'origine US... Suivront « Spécial Strange » (trimestriel) et « Titans » (bi-mensuel). Viendront en 1978 : « Nova » et « Spidey » en 1979. Ces revues que d'autres appellent des fanzines, sont disponibles chez les marchands de journaux, bientôt en librairies pour des albums cartonnés.




Ces super-héros qui ont pour nom Daredevil (casse-cou, en anglais), Silver Surfer (le Surfer d'Argent, mon préféré), Iron Man (l'Homme de Fer), la Torche, Tornade, le Fauve, les 4 Fantastics, Docteur Strange... sont bien souvent des mutants dotés de super-pouvoirs à la suite d'accidents d'origines aussi diverses qu'extraordinaires ou encore des voyageurs d'autres galaxies. Ils volent dans les airs, commandent aux éléments, montrent une force hors du commun, lisent dans les pensées, se téléportent, sont parfois invisibles, leur corps peut être de feu, d'eau, de lave, de sable. Ils mettent leurs talents au service de la justice et de l'honneur pour sauver la veuve et l'orphelin face aux confréries d'êtres malfaisants... ils voyagent dans les espaces intergalactiques, se querellent avec des extra-terrestres, ont des magiciens pour amis.
En un mot, ils vivent dans un monde ou rien n'est impossible. Il faut savoir que John Spielberg et Georges Lucas furent allaités avec cette littérature, jamais sevrés... pour, plus tard, créer deux chefs-d'oeuvre du cinéma : « Rencontre du Troisième Type » et « La Guerre des Étoiles ».

La télévision nous fit mieux découvrir Spiderman (l'Homme-Araignée), jeune étudiant piqué par une araignée radio-active... Hulk (le colosse vert) ce physicien qui se métamorphose sous l'effet de la colère ou de la douleur.



Pourquoi tout cela ?

Selon Freud, le rêve est une composante nécessaire... où la jeunesse peut-elle glaner ce rêve ?
La bande dessinée, quand elle est fantastique, merveilleuse ou de fiction, développe au moins - à mon sens - l'onirisme, la créativité et sert d'exutoire.


Le 13 septembre prochain sort, inspiré d'une bande dessinée « Batman » l'homme chauve-souris, le film tant attendu de cette rentrée... Déjà l'on sait que la batmania va inonder les États-Unis. Il fut un temps où sévissait la supermania avec pour idole l'homme de Krypton, bientôt sera le règne de du jeune play-boy millionnaire qui combat le crime (incarné par John Nicholson) avec des gadgets dingues à faire pâlir James d'envie Bond 007. Seul regret : l'absence de Robin, le fidèle compagnon de Batman dans la bande dessinée originale.
Aussi, parents, en mémoire de vos lectures d'antan, laissez aller rêver vos jeunes têtes blondes devant l'écran blanc... 



Mieux... osez la nostalgie. Accompagnez-les ! Patrick Besset.












Dernière minute : le temps a passé... 23 ans ! 


Et le cinéma s'est emparé avec succès du thème fantastique, servi par un constant perfectionnement des effets spéciaux qui permettent de rendre encore plus ahurissant les exploits de ces personnages hors du commun, l'art du ralenti dans la prise de vue et la 3D sont venus glorifier la qualité des dessins, ont dynamisé les postures aérodynamiques d'hier, ont magnifiés la fougue de leurs élans et l'emphase des story-boards. 


Une déferlante de bientôt une cinquantaine de films depuis les années 70... dont sept épisodes de Batman entre les années 80 et 90. Quatre épisodes de Superman de 1978 à 1987 avec Christopher Reeve dans la peau du kryptonien tombé du ciel, six épisodes réussis de la vie tourmentée de Peter Parker alias Spiderman, une super-saga de plusieurs opus des X-Men et des 4 Fantastics suivant les aventures de ces teen-agers super-héros, entre autres.
 Aujourd'hui, sort le dernier Batman - The Dark Knight Rises et sont annoncés pour 2013 : Iron Man 3, un sixième film de Superman et un nouvel épisode de « The Avengers ».

La fiction flirte avec la vraisemblance !





Ainsi à la retraite de son fondateur, Marcel Navarro, le catalogue des éditions Lug a donc continué de vivre après sa vente à SEMIC France, filiale française du plus grand groupe de presse scandinave. Ce catalogue fut racheté par le Groupe Tournon, en 1998. Le groupe de presse, leader en France du marché de la jeunesse, participa à l'explosion des droits dérivés des super-héros Marvel Comics et DC Comics et absorba intégralement sa filiale en 2005.
Entretemps, bien connues de ceux qui collectionnèrent les images autocollantes de la Coupe du Monde de football dans les années 70... les éditions italiennes Panini Comics, avaient acquises pour la France en 1997, les licences Marvel Comics et DC Comics détenues via leur filiale Disney/Marvel.  
En effet, en 2009, les studios Disney ont mis quatre milliards de dollars américains sur la table pour racheter Marvel Entertainment et ses quelques 5000 personnages... les super-héros - au fil du temps - ont intéressé les ados boutonneux des années 50, leurs enfants et petits-enfants qui verront leurs grands-parents devenus de redoutables gloutons en costard-cravates dans les années 2000, passant du monde imaginaire des Stan Lee et Jack Kirby au quotidien pragmatique des traders de la Bourse de New-York.


 





Pour en savoir plus, n'hésitez pas : envoyez un courrier électronique à Patrick Besset sinon flashez le "QR code" avec votre smartphone ou cliquez dessus...
 

Bulletin météorologique du jour et des suivants car un écrivain averti en vaudrait deux !




Si le temps est à l'orage, emparez-vous d'un recueil de nouvelles joyeuses, vous pourrez toujours entendre les récriminations de votre compagnon ou de votre compagne qui s'époumone dans la pièce voisine sinon votre descendance qui s'étripe à l'étage.
Si la pluie mouille le jardin, lisez des bandes dessinées, des recettes de cuisine ou des magazines automobiles afin de moins vous mortifier...
Si une éclaircie pointe à l'horizon, saisissez le bouquin abandonné l'avant-veille pour vous installer confortablement devant la vitre du salon.
Si le soleil perce au travers des nuages, prenez un des titres que je vous recommande et jetez dans les cendres de la cheminée une mèche de vos cheveux pour conjurer le mauvais sort... mais de grâce, lisez, lisez encore, lisez toujours.

Il n'y a pas que le sexe ou le travail dans la vie, pas plus qu'il n'y aurait que des bons ou des méchants autour de vous...

Vous lisez ? Un peu, beaucoup...

Créez gratuitement votre questionnaire en ligne avec SurveyMonkey.

Playing for Change : un succès planétaire !

Playing for Change est un projet musical multimédia qui met en scène des musiciens des quatre coins du monde pour diffuser un message de paix. En mars 2005, Mark Johnson, ingénieur du son et réalisateur, filme le guitariste et chanteur Roger Ridley dans les rues de Los Angeles, interprétant Stand by me. Il décide alors d'ajouter à cette même chanson d'autres musiciens dont Grandpa Elliot à la Nouvelle-Orleans avec sa voix chaude, en superposant leur interprétation à celle de Roger Ridley.

Il part alors avec son équipe à Barcelone, où il enregistre notamment Clarence Bekker sur Stand by me avant de partir pour l'Afrique du Sud, l'Inde, le Népal, le Proche Orient afin d'enrichir Stand by me et d'autres chansons créées sur ce même concept. La vidéo officielle de Stand By Me compte aujourd'hui plus de 39 millions de visites sur Youtube et Dailymotion (actualisé en 2012).

Stand by Me (Reste près de moi) est une chanson interprétée par Ben E. King alias Benjamin Earl Nelson (1938-2015), composée et écrite en 1961 par lui-même avec Jerry Leiber (1933-2011) et Mike Stoller (1933- ..).

La Fondation Playing for Change est une organisation à but non lucratif destinée au développement d'écoles de musiques à travers le monde. En 2008, une première école de musique est créée par la Fondation à Guglethu, (Ntonga Music School), dans la banlieue de Cape Town, en Afrique du Sud. En 2010 deux écoles de musiques construites et ouvertes: L'École de Musique et de Dance Bizung, à Tamalé (Ghana), L'École de Musique de Kirina (Mali). La Fondation Playing for Change développe des programmes éducatifs au Népal à Tintale (Katmandu) et au Rwanda (Intore Cultural Center) en collaboration avec d'autres organisations.
La formation musicale " The Playing For Change Band " sera en tournée à travers le monde dès février 2012. On y retrouvera Mohammed Alidu (percussions - Nord du Ghana), Clarence Bekker (voix - Pays-Bas/Surinam), Grandpas Elliot (voix/harmonica - Nouvelle-Orléans), Mermans Kenkosenki (voix/percussions - République Démocratique du Congo), Jason Tamba (guitariste - Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo) et Titi Tsira (voix - Gugulethu, township du Cap-Occidental, Afrique du Sud).

D'autres chansons sont rassemblées sur un cd/dvd produit en collaboration avec Concord Records, sorti en avril 2009 aux États-Unis. En 2010, un deuxième album sort, Playing for Change Live, qui réunit des artistes du monde entier sur scène. En 2011, un troisième album sort, "PFC 2: Songs Around The World".

Le documentaire "Playing for change : Peace trough music", (83 min) réalisé par Mark Johnson et Jonathan Walls est un voyage musical sur quatre continents qui relate la réalisation de ces chansons autour du monde, nous mène à la rencontre de musiciens de divers horizons, évoquant la réalité dans laquelle ils vivent et contemplant le pouvoir de la musique en tant que vecteur universel de paix. Le film est d'abord présenté en 2008 dans une version inachevée au Festival du Film de TriBeCa, à New York, avant d'être diffusé dans une version courte (57min), en été 2009 sur le "Public Broadcasting Service" (PBS) - réseau de télévision public à but non lucratif avec 354 stations de télévision membres aux États-Unis qui le détiennent en propriété collective. La version finale (83 min) est sortie aux États-Unis en octobre 2009 aux États-Unis en DVD en septembre 2009.


Pour vous, selon les circonstances, écrire correspond à...



. une vraie corvée qui vous pourrit la vie ? Vive le dictaphone, le téléphone sans fil et votre webcam...


. une étape obligatoire dont vous vous accommodez pour rédiger un rapport, demander une augmentation de salaire, vous plaindre d'un commerçant malhonnête ou dénoncer un voisin trop bruyant ?


. une activité archaïque, de la nostalgie au charme suranné qui vous ramène au temps de votre enfance, à l'époque des pleins et des déliés, du porte-plume, des plumes Sergent-Major et du bonnet d'âne ?


. un simple plaisir qui vous rend heureux, en maniant le verbe et la langue, afin de faire de belles phrases pour offrir de beaux voyages imaginaires à vos correspondants coincés dans la routine du quotidien ?


. une véritable drogue, vous êtes graphomane ? Pas un jour, pas une heure sans une ligne dans votre journal, sur l'écran d'un de vos ordinateurs, sur une feuille blanche, sur une page de carnet, dans la marge du journal parcouru en buvant votre café noir.


. une religion païenne ? Tous les jours, vous remerciez le ciel d'avoir permis aux sumériens des temps Anciens de vous léguer une si belle invention.

... dîtes-moi donc à quoi correspond, pour vous, le temps passé à écrire ?

Messages les plus consultés

Merci Jacquie !


Jacquie Lawson e-cards

Oser lire... en utilisant l'autre bout de la lorgnette ?!?

Région Midi-Pyrénées

UTOPIA Toulouse et Tournefeuille

Agenda du magazine Ramdam

Agenda culturel - Ville de Lausanne

Enfin libre ? Plus de temps libre pour pouvoir écrire, presque zen. Vive l'Euro Millions !




En savoir plus ?



Voici quelques destinations intéressantes, drôles parfois :

Vous cherchez un nouveau poste ? Viadeo - Offres d'emploi